RDC: la Cenco met fin à ses bons offices

Poly Muzalia correspondant BBC Afrique

rdc, cenco, majorité présidentielle, opposition, rassemblement Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les évêques catholiques durant les négociations politiques entre majorité présidentielle et opposition

Trois mois après la signature d'un accord politique entre la majorité présidentielle et l'opposition, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo constatent l'impasse dans les négociations sur le partage du pouvoir.

C'est tard dans la soirée de lundi, que l'église catholique a annoncé mettre fin à ses bons offices pour aider à sortir de la crise politique en RDC.

Elle a constaté le blocage dans les pourparlers entre pouvoir et opposition.

L'Eglise catholique dénonce la mauvaise foi des uns et des autres.

Selon Monseigneur Marcel Utembi, président de la Conférence des évêques du Congo, "au terme de ce deuxième round des négociations politiques directes".

Mieux, poursuit-il, "les résultats obtenus sont loin de satisfaire les attentes de la population, dont la situation économique et sécuritaire devient de plus en plus préoccupante".

Deux principaux points sont à l'origine de ce blocage, d'abord les modalités de désignation du premier ministre de la transition et ensuite les critères pour désigner le président du conseil national de suivi de l'accord de la Saint Sylvestre (CNSA).

Il faut rappeler que ce poste avait été attribué à Etienne Tshisekedi, le défunt président de l'UDPS et leader historique de l'opposition congolaise, décédé le 1er février dernier.

Pour Valentin Mubake, ancien conseiller politique d'Etienne Tshisekedi, l'espoir d'un compromis est toujours possible.

Il estime qu'on est loin d'un échec. "Il reste deux points. Les évêques ont fait des propositions sur ces deux points. Ils s'en remettent à l'implication du Chef de l'Etat pour arriver à l'application de l'accord de la Saint Sylvestre", dit-il.

Du côté de la Majorité présidentielle, aucun négociateur n'a souhaité s'exprimer.

Lire plus