Togo : le franc CFA au centre du débat

Nicolas AGBOSSOU

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les billets de franc CFA des Etats de l'Afrique de l'Ouest

L'Association "Veille Économique", l'une des organisations de la société civile togolaise, est préoccupée par les questions économiques et sur l'avenir du franc CFA.

Lors d'un débat public au Togo, c'est devant une assistance composée de dirigeants politiques, de journalistes et de membres de la société civile, que l'économiste togolais Thomas Dodji Koumou, président de l'association "Veille Economique", a relevé au cours de son exposé les enjeux liés à un désarrimage du Franc CFA.

Des considérations géopolitiques aux enjeux économiques en passant par l'argument lié à la bonne gouvernance, l'association "Veille Economique" conclut qu'il serait suicidaire d'admettre dans le contexte actuel une sortie de la zone CFA.

A ce débat public sur l'avenir du franc CFA, les tenants d'une politique monétaire indépendante vis-à-vis du trésor français n'ont pas tari d'arguments.

L'activiste Nkota Mkpa Komlan soutient que c'est à travers le contrôle de leur monnaie que les Etats africains peuvent se prévaloir d'une souveraineté totale.

Monnaie héritée de la colonisation et partagée en commun par les pays de la zone franc, le franc CFA alimente de plus en plus le débat sur le continent, surtout à propos de son contrôle par la banque de France.

Lire plus