Kenya : ouverture d'une enquête contre un policier

kenya, police, armée, bavure, enquête Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les policiers kényans entrain de s'en prendre à un jeune lors d'une manifestation

Le chef de la police kényane, Joseph Boinnet, a annoncé samedi ouvrir une enquête à Nairobi, la capitale, contre un policier kényan.

La décision fait suite à la diffusion d'une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux au Kenya. On y voit un policier en tenue civile, filmé en train de tirer à plusieurs reprises et à bout portant sur un jeune homme désarmé.

Dans la séquence tournée par un amateur avec un téléphone portable, on voit tout d'abord un homme gisant sur la chaussée dans une flaque de sang, abattu peu de temps auparavant par les policiers. A ses côtés, deux policiers en civil, pistolet à la main, interrogent un jeune homme tout en le tenant par le bras.

L'inspecteur général Joseph Boinnet dit avoir "ordonné une enquête approfondie sur cette fusillade qui s'est déroulée vendredi à Eastleigh", un quartier majoritairement somalien de l'est de la capitale kényane.

Le chef de la police qui a vu cette vidéo a dit qu'il "condamne ces actions. L'enquête a d'ores et déjà débuté et je peux vous assurer que des mesures seront prises contre les policiers impliqués", a ajouté Joseph Boinnet, chef de la police du Kenya.

Dans un communiqué, l'ordre des avocats kényans a également demandé "l'arrestation et des poursuites contre les agents de police apparaissant dans la vidéo".

Lire plus