Economie: dégradation de la note sud-africaine

La note souveraine de l'Afrique du Sud a été dégradée hier soir par la plus importante agence de notation : Standard and Poors.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'agence de notation assure que l'incertitude politique et institutionnelle fait peser des risques importants sur l'économie du pays.

Le pays tombe ainsi dans la catégorie spéculative, le niveau le plus bas, juste avant le renvoi.

La note signifie qu'il est risqué d'investir dans le pays.

Cette décision intervient après le limogeage, la semaine dernière du ministre de l'économie.

Pravin Gordhan, avait la confiance des investisseurs et a fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille.

L'Afrique du Sud a l'économie la plus industrialisée du continent.

L'agence de notation assure que l'incertitude politique et institutionnelle fait peser des risques importants sur l'économie du pays.

La menace d'une dégradation de la note souveraine sud-africaine planait depuis des mois en raison du climat politique.

Elle peut avoir pour conséquence une hausse du coût de l'emprunt pour le gouvernement et les entreprises du pays.

Le rand, la monnaie sud-africaine, a perdu lundi 2% face au dollar ce qui fait craindre une inflation et une augmentation des taux d'intérêt.

Mais l'agence Moody's, elle, classe l'Afrique du Sud, deux crans au-dessus des catégories spéculatives, mais elle pourrait changer d'avis. Elle doit annoncer sa décision vendredi.

Sur le même sujet

Lire plus