Le syndicat Cosatu appelle Zuma à démissionner

La centrale syndicale est un partenaire historique de l'ANC au sein de l'alliance tripartite au pouvoir. Copyright de l’image AFP
Image caption La centrale syndicale est un partenaire historique de l'ANC au sein de l'alliance tripartite au pouvoir.

En Afrique du Sud, le principal syndicat Cosatu (Coalition of South Africa Trade Unions), partenaire du parti au pouvoir, a demandé au président Jacob Zuma de démissionner.

Ce dernier fait face à une contestation de plus en plus importante après son remaniement ministériel qui a vu le départ du ministre des Finance Pravin Gordhan.

La centrale syndicale est un partenaire historique de l'ANC au sein de l'alliance tripartite au pouvoir.

Copyright de l’image AFP
Image caption Zuma en compagnie de responsable du COSATU

L'autre allié, le parti communiste, au sein de la coalition au gouvernement a déjà demandé au chef de l'état de partir, depuis le remaniement de la semaine dernière.

Mardi matin, Bheki Ntsalinstali a reproché à Jacob Zuma de ne pas avoir consulté ses allies avant de limoger notamment Pravin Gordhan, l'ex ministre des finances et de nommer 10 nouveaux ministres et vice ministres.