Tunisie : un an de prison pour le DJ

platines Copyright de l’image Getty Images
Image caption DJ Dax J a dit "cela n'a jamais été mon intention d'offenser ou de contrarier qui que ce soit."

Le DJ, connu sous le nom Dax J, a été condamné pour outrage public à la pudeur et atteinte aux bonnes mœurs et à la morale publique.

Il a quitté le pays peu de temps après la soirée en question.

Il a également présenté des excuses publiques.

L'organisateur de l'événement et le gérant de la boîte de nuit ont bénéficié d'un non-lieu.

Cependant l'accusation a fait appel de la décision estimant que les deux personnes auraient dû vérifier ce que le DJ allait jouer.

Une vidéo de la soirée montre des groupes de jeunes danser sur un mix de l'appel à la prière lors d'une soirée animée par des DJ étrangers dans la station balnéaire d'Hammamet.

Les autorités avaient annoncé lundi la fermeture de la boîte de nuit et l'ouverture d'une enquête.

Le ministère des Affaires religieuses a critiqué des actes portant "atteinte au sacré et aux rites religieux."

Sur le même sujet