Abdallah Boureima à la tête de l'UEMOA

L'Uemoa est composé du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo qui ont le franc CFA comme monnaie. Copyright de l’image AFP
Image caption L'Uemoa est composé du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo qui ont le franc CFA comme monnaie.

Le sommet extraordinaire des chefs d'Etat des pays membres l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) a choisi le nigérien Abdellah Boureima comme président de la commission de cette institution à Abidjan.

Abdallah Boureima, un ancien ministre nigérien de l'Economie et des Finances, dirigera l'Uemoa qui regroupe 8 Etats de l'Afrique de l'Ouest pendant 4 ans.

M. Boureima succède à l'ancien Premier ministre sénégalais, Cheikh Hadjibou Soumaré, qui occupait ce poste depuis 2011 et qui avait annoncé sa démission fin septembre.

Avant sa désignation à la présidence de la Commission de l'Uemoa, il était commissaire chargé des politiques économiques et de la fiscalité de cette institution.

Sur le même sujet

Alassane Ouattara : le franc CFA se porte bien

Le franc CFA, une monnaie "désuète"

Togo : le franc CFA au centre du débat

Agé d'une soixantaine d'années, M. Boureima a occupé le poste de ministre de l'Economie et des Finances du Niger de 1993 à 1996.

A l'époque, le président Issoufou était le Premier ministre de l'Alliance des forces du changement (AFC), la coalition qui avait remporté les toutes premières élections démocratiques de l'histoire du pays.

L'Uemoa est composé du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo qui ont le franc CFA comme monnaie.

Les présidents de ces huit pays membres étaient présents à ce sommet.

La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants.

Sur le même sujet