Tchad: 10 morts dans l'attaque d'un convoi

Le convoi transportait 93 prisonniers en route pour Koro Toro, dans le nord du pays. Copyright de l’image AFP
Image caption Le convoi transportait 93 prisonniers en route pour Koro Toro, dans le nord du pays.

Une dizaine de militaires en état d'arrestation ont été tués dans une attaque de leur convoi lors de leur transfert vers le Nord du Tchad.

Le convoi transportait 93 prisonniers en route pour Koro Toro.

L'attaque survenue mercredi vers 23h à Massaguet, au nord de Ndjaména est d'une rare violence.

Les assaillants n'ont pas été identifiés.

Sur le même sujet

Tchad: des manifestants arrêtés

Tchad: situation sécuritaire alarmante

Ua: Moussa Faki Mahamat prend fonction

La morgue de l'hôpital général de référence National, dans laquelle ont été déposé les corps des victimes a été quadrillée par des militaires armés jusqu'aux dents. La tension était vive.

Le procureur général, Mahouli Louapambé Bruno, a déclaré que cette attaque ne restera pas impunie.

Selon une source sécuritaire contactée par la BBC et qui a souhaité garder l'anonymat pour des raisons de sécurité, l'attaque du convoi est liée à une vengeance sur la personne du colonel qui avait tué, Adoum Souleymane, chef hiérarchique de la force mixte Tchad-Soudan.

Ce dernier est mort en janvier dernier par balle à Tissi, à la frontière entre le Tchad, le Soudan et la République Centrafricaine.