Egypte : un avocat écope de 10 ans de prison

Le juge Mohamed Sirin Fehmi lors du procès de l'ex-président Mohamed Morsi pour espionnage, le 4 janvier 2016. Copyright de l’image Anadolu Agency
Image caption Le juge Mohamed Sirin Fehmi lors du procès de l'ex-président Mohamed Morsi pour espionnage, le 4 janvier 2016.

Des organisations de défense des Droits de l'Homme condamnent la peine de dix ans de prison infligée à un avocat égyptien reconnu coupable par la justice d'avoir insulté le président Abdul Fattah al-Sissi sur Facebook.

Mohammed Ramadan a aussi été accusé d'avoir utilisé les médias sociaux pour inciter à la violence.

L'avocat a écopé de cinq autres années d'assignation à domicile et est interdit d'utiliser les médias sociaux durant cette période.

L'ONG Amnesty International décrit cette peine comme une attaque outrageante à la liberté d'expression.

M. Ramadan a été arrêté alors qu'il affichait son soutien à des militants des Droits de l'Homme et "des prisonniers politiques ".

Un défenseur des droits humains a déclaré à la BBC qu'il s'attendait à ce que la situation s'empire dans l'avenir.

Sur le même sujet

Lire plus