Niger : gouvernement et étudiants ont trouvé un accord

Le gouvernement s'est engagé à apurer dès samedi les arriérés de bourses et des allocations Copyright de l’image Raliou Hamed Assaleh/BBC
Image caption Le gouvernement s'est engagé à apurer dès samedi les arriérés de bourses et des allocations

L'Union des scolaires nigériens, USN, a décidé vendredi de lever son mot d'ordre de suspension illimitée des activités académiques à partir du mardi 25 avril 2017.

Le gouvernement du Niger et le syndicat des étudiants ont trouvé ainsi un accord visant à mettre un terme à la crise universitaire qui dure depuis près de quinze jours.

Une Commission indépendante de treize membres a été créée avec pour mission de faire la lumière sur la manifestation estudiantine du 10 avril 2017 ayant occasionné la mort d'un étudiant.

La création d'une Commission indépendante d'enquête était le dernier des préalables posés par les étudiants avant toute reprise des cours.

La Commission est notamment composée de représentants du gouvernement et ceux

Des étudiants.

Le gouvernement s'est engagé à apurer dès samedi les arriérés de bourses et des allocations et à prendre en charge tous les étudiants blessés lors de la manifestation.

Il s'engage également à relancer les chantiers de construction de salles de cours en arrêt et à doter les universités en bus dès que les moyens le permettent.

Sur le même sujet

Lire plus