RDC: Amnesty demande la libération des militants de Lucha

Un membre de Lucha en campagne en faveur de son mouvement à Goma en 2015 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un membre de Lucha en campagne en faveur de son mouvement à Goma en 2015

Ils sont 17 les militants de Lucha arrêtés mercredi à Goma dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Ils ont été interpellés alors qu'ils comptaient manifester pour dénoncer "la complaisance" de la Banque centrale du Congo dans la faillite d'une banque et des institutions de la micro-finance de la province, privant ainsi les déposants de leurs épargnes.

Le mouvement des jeunes indignés Lucha se définit comme "non-partisan et non-violent".

Il a indiqué dans un communiqué que le parquet exige le paiement d'une caution de 50 dollars par militant détenu avant toute libération.

Lire plus