Conflit au Soudan du Sud : un rapport de l'ONU accuse Juba

Les auteurs du rapport demandent un embargo sur les armes contre le Soudan du Sud. Copyright de l’image Reuters
Image caption Le président Salva Kiir.

Le rapport établi par un groupe d'experts, précise que les offensives menées par des milices et des soldats Dinka, groupe ethnique du président Salva Kiir, sont à la base de la famine au Soudan du Sud.

Selon ce rapport, le gouvernement du président Salva Kiir est également responsable de la plupart des combats dans le pays.

Ces combattants Dinka, indique le rapport, viennent d'acquérir de nouvelles armes.

Des armes lourdes et des hélicoptères d'attaque, précise le rapport.

Un porte-parole du président Salva Kiir a rejeté les accusations et a déclaré que le rapport était partial et que ceux qui l'ont produit ne sont pas des experts.

Les auteurs du rapport demandent un embargo sur les armes contre le Soudan du Sud.

Une première demande d'embargo avait été rejetée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Lire plus