RDC: le camp de Kabila disqualifie la Cenco

Media playback is unsupported on your device
Le camp de Kabila juge la Cenco partisane

Le porte-parole de la majorité présidentielle en République démocratique du Congo, Alain Atundu, a déclaré que la Conférence épiscopale des évêques du Congo (CENCO) n'est plus crédible pour conduire les négociations entre le pouvoir et l'opposition.

L'église catholique avait déploré vendredi la nomination du Premier ministre Bruno Tshibala estimant que c'est une entorse à l'esprit de l'accord de la Saint Sylvestre destiné à sortir le pays de la crise politique dans laquelle il est plongé.

Pour le camp de Joseph Kabila, cette déclaration de l'épiscopat est partisane et elle disqualifie la Cenco.

Copyright de l’image AFP
Image caption Pour le camp de Joseph Kabila, cette déclaration est partisane et elle disqualifie la Cenco.

Lire aussi

RDC: la Cenco met fin à ses bons offices

RDC : l'Eglise catholique sort du silence

RDC : l'Eglise catholique tire la sonnette d’alarme

Bruno Tshibala a été nommé Premier ministre le 7 avril, quelques jours après avoir été exclu du Rassemblement de l'opposition.