L'Udps qualifie la signature d'un arrangement de "malhonnête"

Media playback is unsupported on your device
Augustin Kabuya, porte-parole de l'UDPS, qualifie un arrangement de "malhonnête"

En RDC, l'UDPS qualifie de "malhonnête" la signature jeudi après-midi à Kinshasa de l'arrangement particulier par certains membres de la classe politique sous la houlette du président Kabila.

Il s'agit d'un document additif de mise en œuvre de l'accord du 31 décembre 2016 signé sous la médiation de la Conférence épiscopale des évêques du Congo (Cenco).

Cette signature conduira le pays aux élections et à l'amélioration de la situation socio économique de la population selon les signataires

LIRE AUSSI

Rdc: l'Udps exclut Mubake

RDC : Bruno Tshibala nommé Premier Ministre

RDC: Badibanga a démissionné

Copyright de l’image AFP
Image caption C'est sur instruction du président Kabila que la signature de cet arrangement particulier portant sur l'accord de la St Sylvestre est intervenue

La Cenco n'a pas été invitée à la cérémonie boycottée également par le Rassemblement de l'opposition, fidèle à Félix Tsisekedi, qui estime qu'en dehors de la Cenco, aucune autre institution ne peut convoquer les parties prenantes pour la signature de l'arrangement particulier.

Le Rassemblement a dénoncé une nouvelle violation des procédures prévues par l'accord de la Saint-Sylvestre.