Le Pape François au Caire

Une visite historique qui intervient trois semaines après l'attentat contre deux églises coptes. Copyright de l’image AFP
Image caption Une visite historique qui intervient trois semaines après l'attentat contre deux églises coptes.

Le Pape François est en visite en Egypte, le plus grand pays arabe. Une visite qui intervient dix-sept ans après celle du Pape Jean Paul II.

Une visite historique qui intervient trois semaines après l'attentat contre deux églises coptes.

Le chef de l'Eglise catholique a rencontré le Grand Imam qui préside Al Azhar, une institution de référence pour le monde musulman.

Selon la correspondante de la BBC en Egypte, Ariane Lavrilleux, avec cette visite le Pape veut montrer qu'il n'y a pas de guerre de religion au Moyen-Orient et que le christianisme et l'islam sont unis face à la barbarie que représentent, selon lui, Daesh et ses affiliés.

Dès son arrivée au Caire, il va s'entretenir pendant une heure avec le Sheikh Ahmed al Tayeb.

A Lire aussi

Les "rockeuses" du Pape François

Le pape François en colère

Egypte: deux attentats font au moins 38 morts

Copyright de l’image AFP
Image caption Le chef de l'Eglise catholique a rencontré le Grand Imam qui préside Al Azhar, une institution de référence pour le monde musulman.

Ils vont chacun prononcer un discours à la tribune de la Conférence internationale pour la paix, organisée spécialement pour l'occasion.

Cette rencontre interreligieuse est importante aussi parce qu'elle marque le réchauffement des relations entre le Vatican et al Azhar, une institution de référence dans le monde musulman.

Ces relations avaient été rompues après une déclaration polémique du pape Benoit XVI qui avait fait un parallèle entre l'islam et la violence, après un attentat contre une église d'Alexandrie.

Cette visite du pape François marque donc une nouvelle ère d'apaisement et de dialogues entre les autorités des deux principales religions du monde.

Sur le même sujet