Mali : neuf soldats tués à Ségou

Les attaques se sont multipliées dans le nord et le centre du Mali Copyright de l’image AFP
Image caption Les attaques se sont multipliées dans le nord et le centre du Mali

Neuf soldats maliens ont été tués mardi et d'autres blessés dans une attaque dans la région de Ségou, dans le centre du Mali, selon le gouvernement.

"Une mission de ravitaillement des forces armées nationales est tombée dans une embuscade entre Dogofri et Nampala. Le bilan provisoire est de neuf morts et cinq blessés", a affirmé le ministre du Commerce et porte-parole du gouvernement, Abdel Karim Konaté, dans un communiqué diffusé mardi soir.

Les attaques se sont multipliées dans le nord et le centre du Mali. L'attaque n'a pas été revendiquée. Cette partie du Mali n'est pas à sa première attaque

Le gouvernement a condamné un "acte lâche et barbare" et rappelé "que son engagement, ainsi que celui de ses partenaires, est de poursuivre sans relâche la lutte implacable contre le terrorisme et le narcotrafic" au Mali.

Le week-end dernier, l'armée française a annoncé avoir tué une vingtaine de djihadiste lors d'une opération menée par sa force Barkhane au sud-ouest de Gao, à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.

Sur le même sujet