Tchad : des activistes écopent de 6 mois avec sursis

Ces activistes étaient accusés de tentative de complot visant à renverser le président Idriss Deby Copyright de l’image AFP
Image caption Ces activistes étaient accusés de tentative de complot visant à renverser le président Idriss Deby

Deux responsables du mouvement citoyen "Iyna", qui signifie "On est fatigué" en arabe tchadien, ont été condamnés à six mois de prison avec sursis.

Nadjo Kaïna et Bertran Sollo Gandjé, arrétés le 06 avril dernier, étaient accusés de tentative de complot visant à renverser le président Idriss Deby et d'attroupement non autorisé.

Ils avaient été interpellés par la police à N'Djamena dans les locaux de la bourse du travail où ils organisaient une journée de protestation interdite par le gouvernement.

Le 27 avril dernier, cinq ans de prison ferme avaient été requis à l'encontre de deux autres acteurs de la société civile.

Sur le même sujet