Somalie: conférence internationale à Londres

Les objectifs de cette troisième édition sont ambitieux et portent sur trois thèmes cruciaux: la sécurité, la gouvernance et l'économie. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les objectifs de cette troisième édition sont ambitieux et portent sur trois thèmes cruciaux: la sécurité, la gouvernance et l'économie.

Une conférence internationale sur la Somalie s'est ouverte à Londres jeudi sous la houlette de la Grande-Bretagne, de la Somalie et des Nations unies.

Les objectifs de cette troisième édition sont ambitieux et portent sur trois thèmes cruciaux: la sécurité, la gouvernance et l'économie.

Pour ce qui est de la sécurité, le nouveau président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, est persuadé qu'Al Shabaab sera vaincu dans deux ans.

« Certainement, nous allons engager, dynamiser et mobiliser notre peuple pour faire face à Al Shabaab et au terrorisme. Nous ferons tout en notre pouvoir afin que dans deux ans Al Shabaab ne soit plus un problème pour la Somalie et le reste du monde », a déclaré M. Farmajo.

Ce n'est pas la première fois qu'un président somalien promet d'éliminer les islamistes qui ont installé la terreur dans la région depuis plusieurs années.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, est persuadé qu'Al Shabaab sera vaincu dans deux ans

Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a aussi appelé la communauté internationale à aider son pays à venir à bout de la famine, conséquence de la grave sécheresse qui frappe la Somalie, la pire depuis plusieurs décennies.

Quatre hivernages catastrophiques se sont succédé, et des centaines de milliers de personnes sont menacées par la famine.

Selon les Nations unies plus d'un million d'enfants souffrent de malnutrition sévère.

LIRE AUSSI

Les Somaliens prient pour la pluie

Somalie: investiture du président Farmajo

Somalie: Mohamed Farmajo nouveau président

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Theresa May, le chef du gouvernement britannique a souhaité pour sa part que la conférence de Londres reflète le nouvel engagement de la communauté internationale à venir en aide à la Somalie.

Theresa May, le chef du gouvernement britannique a souhaité pour sa part que la conférence de Londres reflète le nouvel engagement de la communauté internationale à venir en aide à la Somalie.

Elle a également évoqué un plan qui vise à former davantage des soldats somaliens qui prendront la relève des troupes de l'Union africaine dans leur combat actuel contre le groupe Al-shebab.

Sur le même sujet