Assassinat des deux experts de l'ONU en RDC: procès attendu

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Population déplacée suite aux rebellions et milices dans le nord de la RD Congo

La justice militaire congolaise a annoncé samedi l'ouverture prochaine du procès des présumés assassins de deux experts de l'ONU, tués en mars dernier dans la province du Kasaï Central, sans en préciser la date.

Lors d'une conférence de presse à Kinshasa, le colonel Odon Makutu, avocat général des Forces armées de la RDC, a indiqué qu'à l'issue d'une enquête de dix semaines, "l'instruction est terminée. Les audiences publiques vont bientôt se tenir, deux insurgés sont en détention sur 16 incriminés".

Ils sont poursuivis pour "crime de guerre par meurtre, crime de guerre par mutilation, terrorisme, participation à un mouvement insurrectionnel", a-t-il précisé. Leur procès va se tenir à Kananga, capitale de la province du Kasaï-central.

Pour rappel, l'Américain Michael Sharp et la Suédo-chilienne Zaida Catalan, deux experts de l'ONU ont été tués lorsqu'ils menaient des enquêtes sur les violences dans la province du Kasaï-central, secouée par la rébellion de Kamwina Nsapu.

Lire plus