''L'Afrique du Sud ne doit pas devenir un état mafieux''

Le vice-président sud-africain est l'un des principaux candidats à la succession de Jacob Zuma à la tête de l'ANC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le vice-président sud-africain est l'un des principaux candidats à la succession de Jacob Zuma à la tête de l'ANC

Cyril Ramaphosa s'est exprimé ainsi lors d'une réunion du parti communiste d'Afrique du sud dans la ville minière de Rustenburg.

Le vice-président sud-africain a fait dimanche cette déclaration qui sonne comme une attaque supplémentaire contre Jacob Zuma.

Il fait écho au Conseil sud-africain des églises qui estimait vendredi que le pays était en train de devenir un état mafieux.

''Si l'ANC veut conserver sa domination dans la société, il est absolument impératif d'agir vite et fort'' a laissé entendre Cyril Ramaphosa qui a également appelé à l'ouverture d'une enquête sur les multiples affaires de corruption au sommet de l'Etat.

Le vice-président sud-africain est l'un des principaux candidats à la succession de Jacob Zuma à la tête de l'ANC.

Le parti doit élire en décembre le successeur de M. Zuma en vue des élections générales de 2019.

Jacob Zuma est éclaboussé par une série de scandales politico-financiers.

Sur le même sujet

Lire plus