RDC: 3,7 millions de déplacés internes

En 2016, plus de 922 000 personnes ont du quitter leurs maisons à cause des conflits et des catastrophes naturelles. Copyright de l’image nrc.smugmug.com
Image caption En 2016, plus de 922 000 personnes ont du quitter leurs maisons à cause des conflits et des catastrophes naturelles.

La RDC compte le plus grand nombre de déplacés internes dans le monde. Ils sont estimés à plus de 3,7 millions et ils fuient les violences dans les différentes régions du pays.

C'est ce que révèle un nouveau rapport du Conseil norvégien pour les réfugiés.

En 2016, plus de 922 000 personnes ont quitté leurs maisons à cause des conflits et des catastrophes naturelles.

Copyright de l’image nrc.smugmug.com
Image caption Depuis 2016, le foyer de tension s'est brutalement déplacé vers le Kasaï, une région située au centre du pays.

Et cette année plus d'un million d'autres ont du se déplacer, fuyant les violences dans le Kasai, indiquent les Nations Unies.

"C'est bien plus que les personnes déplacées dans les conflits en Syrie ou au Yémen" précise Ulrika Blom, directrice du Conseil norvégien pour les réfugiés en République démocratique du Congo.

Pour elle, la crise en RDC est la plus oubliée du monde et la plupart des déplacés internes sont dans l'est du pays. Des dizaines de groupes armés s'y affrontent depuis des années pour le contrôle des ressources naturelles.

A LIRE AUSSI

Un policier tué dans le Kasaï

Kasaï: des témoins des violences racontent

RDC : retour de la paix au Kasaï

Kasaï: des témoins des violences racontent

Copyright de l’image nrc.smugmug.com
Image caption Ces conflits aggravent la situation des populations congolaises déjà très pauvres, avec une espérance de vie de 58 ans.

Les civils sont contraints de fuir à chaque fois que de nouvelles violences éclatent.

Au point que plus de 550 000 Congolais se sont carrément réfugiés à l'étranger.

Depuis 2016, le foyer de tension s'est brutalement déplacé vers le Kasaï, une région du centre du pays.

Copyright de l’image nrc.smugmug.com
Image caption D'après le classement des Nations unies sur l'indice du développement humain, la RDC occupe la 176ème place sur 188 pays.

De violents combats opposent l'armée à une insurrection locale.

Conséquence : un nouveau lot de déplacés et un afflux de réfugiés vers l'Angola voisine.

Copyright de l’image nrc.smugmug.com
Image caption D'après le classement des Nations unies sur l'indice du développement humain, la RDC occupe la 176ème place sur 188 pays.

Ces conflits aggravent la situation des populations congolaises déjà très pauvres, avec une espérance de vie de 58 ans.

D'après le classement des Nations unies sur l'indice du développement humain, la RDC occupe la 176ème place sur 188 pays.