Nigéria: pénurie de médecin à Zamfara

Un grand nombre de médecins disponibles se concentre dans une région, habituellement des villes, au détriment d'autres parties de l'État en particulier des zones rurales. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un grand nombre de médecins disponibles se concentre dans une région, habituellement des villes, au détriment d'autres parties de l'État en particulier des zones rurales.

Au Nigéria, dans l'Etat de Zamfara, il y a 46 médecins pour une population de plus de trois millions de personnes.

Le président du syndicat des médecins et des travailleurs de la santé de l'État, Isyaku Sabo Tsafe, a déclaré que le nombre était insuffisant et que la pénurie de médecins était beaucoup plus prononcée lorsque l'épidémie de méningite a frappé récemment la région.

"Maintenant, dans l'État de Zamfara, il n'y a que 46 médecins qui s'occupent de plus de 3 millions de personnes. Divisez 3 millions par 46, vous seriez surpris du nombre auquel vous arriverez finalement", a-t-il affirmé.

Il a ajouté que la "mauvaise répartition" est un autre défi qui pèse sur le manque de médecins.

LIRE LA SUITE

Nigeria : nouvelle épidémie de méningite

Nigéria: 36 personnes tuées par des voleurs de bétail

Nigéria : une épidémie de méningite fait 500 morts

Un grand nombre de médecins disponibles se concentre dans une région, habituellement des villes, au détriment d'autres parties de l'État en particulier des zones rurales.

"Il existe actuellement 20 médecins dans la capitale de l'Etat, Gusau, les autres parties de l'État partagent les 26 médecins restants. Même si on fait quelque chose pour corriger l'anomalie", a ajouté M. Tsafe.

Interrogé sur la raison qui pousse les médecins à fuir les contrées rurales, le président du syndicat a estimé qu'elle pourrait être liée à la situation sécuritaire dans l'Etat.

Sur le même sujet