Ghebreyesus, un Africain à la tête de l'OMS

L'ancien ministre éthiopien de la santé est le premier Africain à prendre la tête de cette puissante agence de l'ONU, qu'il a l'ambition de réformer. Copyright de l’image AFP
Image caption L'ancien ministre éthiopien de la santé est le premier Africain à prendre la tête de cette puissante agence de l'ONU, qu'il a l'ambition de réformer.

L'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a été élu mardi nouveau directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'ancien ministre éthiopien de la santé est le premier Africain à prendre la tête de cette puissante agence de l'ONU, qu'il a l'ambition de réformer.

Il a remporté cette élection face à deux autres candidats, le Britannique David Nabarro et la Pakistanaise Sania Nishtar.

Spécialiste du paludisme, M. Ghebreyesus souhaite mettre "la transparence au coeur de l'OMS" .

LIRE LA SUITE

Vaccins : des systèmes obsolètes

Lutte contre le paludisme : grosses inquiétudes

La Sierra Léone menacée par la famine

Copyright de l’image AFP
Image caption Spécialiste du paludisme, M. Ghebreyesus souhaite mettre "la transparence au coeur de l'OMS" .

"Je veux servir les Etats-membres de l'OMS, c'est le seul programme", a déclaré après son élection le futur directeur général de cette institution internationale chargée de coordonner les réponses aux pandémies et de fixer des normes pour les systèmes de santé de tous les pays.

Tedros Adhanom Ghebreyesus prendra fonction le 1er juillet prochain.

Il succèdera à la Chinoise Margaret Chan qui a dirigé pendant dix ans cette organisation.

L'OMS a son siège à Genève et emploie dans le monde quelque 8.000 personnes, ce qui en fait une des plus importantes agences des Nations unies.

Sur le même sujet