Experts de l'ONU tués: Kinshasa contre une enquête internationale

Léonard She Okitundu, ministre congolais des Affaires étrangères, dénonce l'initiative prise par l'ONU d'envoyer dans les tous prochains jours une équipe chargée d'enquêter sur ce double meurtre. Copyright de l’image AFP
Image caption Léonard She Okitundu, ministre congolais des Affaires étrangères, dénonce l'initiative prise par l'ONU d'envoyer dans les tous prochains jours une équipe chargée d'enquêter sur ce double meurtre.

La République démocratique du Congo s'oppose à une enquête de l'ONU sur le meurtre de ses deux experts.

Léonard She Okitundu, ministre congolais des affaires étrangères, dénonce l'initiative prise par l'ONU d'envoyer dans les prochains jours une équipe chargée d'enquêter sur ce double meurtre. Kinshasa estime que cette initiative vise à discréditer la justice congolaise.

LIRE AUSSI

Kasaï: l'Onu appelle Kinshasa à coopérer

ONU: deux suspects arrêtés dans le Kasaï

Kasaï: des témoins des violences racontent

Zaida Catalan, de nationalité suédoise, et Michael Sharp, de nationalité américaine, avaient été tués en mars dernier, alors qu'ils enquêtaient sur les exactions en cours dans le Kasaï, région située dans le centre du Congo.

La justice militaire avait annoncé l'arrestation de deux suspects suite à l'assassinat de ces deux enquêteurs.

Les suspects sont des civils, qualifiés d'insurgés par le général Joseph Ponde, procureur général de l'armée congolaise.