Un dirigeant de l'EI tué en Tunisie

Copyright de l’image AFP
Image caption Sur une radio locale, le porte-parole du pôle judiciaire antiterroriste, Sofiène Sliti, a toutefois affirmé qu'il s'agissait de "Houssem Tlithi", un Tunisien "né en 1997".

En Tunisie, un dirigeant de l'organisation "Etat Islamique" a été tué près de Kasserine par les forces de sécurité dans l'ouest du pays.

Selon les autorités, il préparait des attentats à commettre durant le ramadan.

"Cet élément terroriste classé comme dangereux a été abattu dans une embuscade tendue dimanche soir par une unité spéciale à Hassi Ferid, à une vingtaine de kilomètres de Kasserine, près de la frontière algérienne", a indiqué un communiqué du ministère de l'Intérieur.

LIRE ASSI

Tunisie : le "cerveau" des attentats identifié

Tunisie : l'état d'urgence prolongé

Attentat de Berlin: 3 personnes arrêtées en Tunisie

L'homme dont l'identité n'a pas été divulguée faisait l'objet de "11 mandats d'arrêt pour implication dans des opérations terroristes".

Sur une radio locale, le porte-parole du pôle judiciaire antiterroriste, Sofiène Sliti, a toutefois affirmé qu'il s'agissait de "Houssem Tlithi", un Tunisien "né en 1997".

D'après le texte du ministère de l'Intérieur, ce jeune homme était en fuite depuis 2014 au Mont Salloum, un des principaux repaires djihadistes du pays.

15 soldats ont été tués en 2014 dans cette zone dans l'attaque la plus meurtrière de l'histoire de l'armée tunisienne.

Sur le même sujet