RCA: un procureur spécial va enquêter

Media playback is unsupported on your device
RCA: un procureur spécial va enquêter

Le procureur de la cour pénale spéciale pour la Centrafrique, Toussaint Mutazini Mukimapa, s'est dit déterminer à faire le travail pour lequel il a été nommé.

Il a rencontré lundi le bureau du parlement centrafricain.

Nommé en début d'année, il a pour mission d'instruire les graves crimes commis par différents groupes armés depuis 2003 en République Centrafricaine.

Il a pris ses fonctions à un moment où le pays connaît un pic de violences.

Le procureur de la CPS reconnaît avoir pesé l'ampleur de la tâche qui l'attend avant de s'engager.

Ce colonel Magistrat congolais voit une similitude entre la crise centrafricaine et celle de la République Démocratique du Congo.

Toussaint Mutazini Mukimapa déclare avoir des stratégies appropriées pour mener ses enquêtes.

LIRE AUSSI

RCA: des organisations opposées à l'amnistie

RCA : la MINUSCA intercepte des combattants de l'ex-rébellion

RCA: cinq personnes tuées

Copyright de l’image AFP
Image caption Nommé en début d'année, il a pour mission d'instruire les graves crimes commis par différents groupes armés depuis 2003 en République Centrafricaine.

Créée en juin 2015, la CPS est compétente pour enquêter, instruire et juger les violations graves des droits de l'Homme et les violations graves du droit international humanitaire.

Elle a une durée de cinq ans renouvelables.

Cette Cour bénéficie du concours d'un personnel international, soit 12 magistrats internationaux dont le Procureur Spécial International qui vient d'arriver et qui va prêter serment ces jours-ci, et un Greffier international adjoint, aux côtés du personnel national, soit 13 magistrats centrafricains au moins dont le Président de la Cour.

Pour l'heure, le processus de sélection des collaborateurs du Procureur suit son cours.

Sur le même sujet