Côte d'Ivoire: accord avec les "démobilisés"

Media playback is unsupported on your device
En Côte d'Ivoire, le porte-parole des "démobilisés" annonce un accord

Le gouvernement ivoirien a annoncé avoir trouvé un accord avec les rebelles démobilisés.

Ces derniers avaient organisé un mouvement d'humeur il y a 10 jours à Bouaké, la seconde ville du pays, pour réclamer des primes.

Le mouvement s'était soldé par 4 morts lors de la dispersion d'une de leurs manifestations.

Copyright de l’image AFP
Image caption Les "démobilisés" sont d'anciens rebelles qui n'ont pas été intégrés à l'armée

SUR LE MÊME SUJET

Côte d'Ivoire : une nouvelle mutinerie

Un proche de Soro auditionné à nouveau

Des tirs à Abidjan et Bouaké

Les "démobilisés" sont d'anciens rebelles qui n'ont pas été intégrés à l'armée, contrairement aux soldats qui s'étaient mutinés il y a une douzaine de jours à Bouaké et dans d'autres villes de Côte d'Ivoire pour obtenir le versement de primes.

Environ 6.000 "démobilisés" réclamaient 18 millions de francs CFA de primes (27.000 euros) chacun alors que les 8.400 soldats mutinés ont obtenu 12 millions de F CFA (18.000 euros) par tête après avoir mené deux mouvements en janvier et mai.

Sur le même sujet