Attaque d'Abala: six personnes arrêtées

Niger Copyright de l’image AFP
Image caption Depuis quelques mois, les positions militaires proches du Mali et du Burkina Faso, sont la cible d'attaques de terroristes venus souvent du Nord-Mali.

Six membres présumés du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) accusés d'avoir pris part mercredi à une attaque des positions militaires à Abala, dans la région de Tillabéry, ont été arrêtés.

C'est une opération de ratissage menée par l'armée nigérienne qui a permis de les appréhender.

L'attaque a fait six morts du côté des forces de l'ordre, trois Maliens et trois Nigériens.

Depuis quelques mois, les positions militaires proches du Mali et du Burkina Faso, sont la cible d'attaques de terroristes venus souvent du Nord-Mali.

LIRE AUSSI

Niger: état d'urgence dans le sud-ouest

Niger : "je ne suis pas irremplaçable"

Niger : Ali Idrissa brièvement interpellé

Série d'attaques

Copyright de l’image AFP
Image caption En deux jours, les groupes terroristes au Sahel ont attaqué une unité de l'armée nigérienne, un détachement militaire malien, un camp de l'ONU, et une base française.

En deux jours, les groupes terroristes au Sahel ont attaqué une unité de l'armée nigérienne, un détachement militaire malien, un camp de l'ONU, et une base française.

Plusieurs soldats français de l'opération Barkhane ont également été blessés, dont un grièvement, par des tirs de mortier jeudi sur le camp de la force de l'ONU à Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali.

Les autorités ont précisé qu'aucun d'eux n'était en danger de mort.

La ville d'Abala, située à 200 Km au nord de Niamey, abrite un camp de réfugiés maliens.

Elle fait partie des zones que les autorités nigériennes ont placé en mars sous état d'urgence.

Sur le même sujet