Angola : l'opposition demande des élections transparentes

L'Unita demande des élections équitables en Angola
Image caption Des militants de l'Unita

Les prochaines élections générales doivent marquer la fin du régime du président José Eduardo dos Santos, après trente-huit ans de gestion des affaires du pays.

La manifestation a été organisée par l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita).

Le parti s'inquiète des conditions d'organisation des scrutins du 23 août.

L'Unita doute notamment de l'indépendance de la Commission nationale électorale (CNE).

Selon l'Agence France Presse, la manifestation, l'une des rares autorisées en Angola, s'est déroulée sous haute surveillance policière.

Lire plus