Maroc : la contestation continue à Al-Hoceïma

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des personnes lors de la manifestation avec les posters de Nasser Zefzafi

Pour la neuvième nuit consécutive, de nouveaux rassemblements se sont déroulés dimanche dans la ville d'al-Hoceïma et dans d'autres localités pour exiger la libération de Nasser Zefzafi.

Ce leader du mouvement, qui anime la contestation dans la ville d'al-Hoceïma. Il a été interpellé par les autorités depuis le 26 mai dernier.

Une quarantaine d'autres personnes et les principaux activistes de la contestation ont aussi été interpellés.

Vingt d'entre elles ont été présentées au parquet à Casablanca et placées en détention. Elles sont poursuivies pour, entre autre, "tentative d'homicide volontaire, atteinte à la sécurité intérieure, incitations contre l'intégrité du royaume.

Des centaines de personnes sont descendues dans les rues d'al-Hoceïma pour exprimer leur mécontentement.

La police a été déployée au coeur du quartier de Sidi Abed pour empêcher les habitants de rejoindre le rassemblement.

Dans la ville voisine d'Imzouren, autre haut-lieu de la contestation, quelques centaines de femmes ont participé dans la journée à une marche.

Lire plus