Guinée: Condé et les "tablettes de la discorde"

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, dès son entrée dans la salle, les étudiants ont réclamé leurs tablettes en scandant ''nos tablettes''. Copyright de l’image Capture d'écran de la vidéo
Image caption Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, dès son entrée dans la salle, les étudiants ont réclamé leurs tablettes en scandant ''nos tablettes''.

Le président guinéen Alpha Condé a décidé de suspendre le projet "un étudiant, une tablette" qu'il avait lancé en 2015 en pleine campagne présidentielle.

A l'origine de cette décision, l'attitude des étudiants vis-à-vis du chef de l'Etat à l'occasion du lancement du forum de l'étudiant guinéen.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, dès son entrée dans la salle, les étudiants ont réclamé leurs tablettes en scandant ''nos tablettes''.

Ces revendications lui rappelant une promesse électorale non tenue ont provoqué la colère d'Alpha Condé.

Le président guinéen a menacé les étudiants et leur a rappelé son passé de leader estudiantin en France.

LIRE AUSSI

Condé apprend la ponctualité à ses pairs

Guinée : Condé et Dalein Diallo se parlent

La Guinée victime du putsch en Turquie

Amadou Sala, président des étudiants des universités privées de Guinée, déplore le comportement de ses camarades tout en reconnaissant la légitimité de leur revendication.

Media playback is unsupported on your device
Guinée: Condé et les tablettes de la discorde

Sur le même sujet