Attentats meurtriers en Iran revendiqués par l'EI

Un homme s'est fait exploser au quatrième étage d'un bâtiment du parlement iranien alors que les forces spéciales donnaient l'assaut contre deux assaillants armés. Copyright de l’image AFP
Image caption Un homme s'est fait exploser au quatrième étage d'un bâtiment du parlement iranien alors que les forces spéciales donnaient l'assaut contre deux assaillants armés.

Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans deux attentats commis mercredi à Téhéran.

Les assaillants ont visé des lieux hautement symboliques, le Parlement et le mausolée de l'ayatollah Khomeiny, père fondateur de la République islamique d'Iran.

Un homme s'est fait exploser au quatrième étage d'un bâtiment du Parlement iranien alors que les forces spéciales donnaient l'assaut contre deux assaillants armés.

Une femme s'était déjà fait exploser plus tôt dans la matinée à l'extérieur du mausolée, selon les médias iraniens.

De tels attentats sont exceptionnels à Téhéran. Les derniers ont eu lieu dans les années ayant suivi la révolution islamique de 1979.

LIRE AUSSI

Un sosie de Messi embarqué par la police

Une pétition contre Trump

Le hajj : tensions entre l’Iran et l’Arabie Saoudite

Sur le même sujet