RCA : des Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels

Un Casque bleu de l'ONU en Centrafrique Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un Casque bleu de l'ONU en Centrafrique

L'ONG Code Blue Campaign a révélé mardi que dans un document confidentiel daté du 12 mai, le chef militaire de la Minusca a menacé de renvoyer chez eux des Casques bleus congolais accusés d'abus sexuels et d'indiscipline.

Brazzaville n'a pas encore réagi officiellement à cette révélation.

Ce n'est pas la première fois que les Casques bleus congolais de la Minusca sont cités dans ce genre d'abus.

L'année dernière 120 d'entre eux avaient été rapatriés après des allégations d'abus sexuels et d'exploitation sexuels sur des enfants, selon un rapport.

Le gouvernement congolais s'était à l'époque engagé à les juger.

Le ton ferme du chef militaire de la Minusca laisse penser que les nations unies sont engagées à ne plus tolérer les abus sexuels dont sont coupables les Casques bleus.

La mission onusienne, et les forces françaises en Centrafrique, ont été éclaboussées par plusieurs scandales d'exploitation et d'abus sexuels sur des enfants.

Sur le même sujet

Lire plus