Mali: un référendum le 9 juillet

Après 2000 et 2011 où le référendum constitutionnel n'a pas pu se tenir, les Maliens vont se prononcer le 9 juillet prochain. Copyright de l’image AFP
Image caption Après 2000 et 2011 où le référendum constitutionnel n'a pas pu se tenir, les Maliens vont se prononcer le 9 juillet prochain.

Le gouvernement malien veut soumettre au référendum un projet de modification de la constitution.

La nouvelle constitution prévoit l'instauration d'un sénat comme seconde chambre du parlement et une cour des comptes.

Après 2000 et 2011 où le référendum constitutionnel n'a pas pu se tenir, les Maliens vont se prononcer le 9 juillet prochain.

Ils auront à glisser dans l'urne soit un bulletin blanc pour dire oui à la révision de la constitution du 25 février 1992, soit un bulletin rouge pour dire non au projet.

La campagne s'ouvre le 23 juin pour prendre fin le 7 juillet.

La constitution prévoit des mesures contre le « nomadisme politique », en d'autres termes le fait pour des élus de changer de coloration politique à tout bout champ, sont également prévues.

Mais la révision constitutionnelle est loin de faire l'unanimité.

LIRE AUSSI

Mali : l'opposition rejette le projet de constitution

Mali : Jean Zerbo est nommé cardinal

Mali : libération des employés de la Croix-Rouge

Copyright de l’image AFP
Image caption La campagne s'ouvre le 23 juin pour prendre fin le 7 juillet.

Certains experts, invoquant l'article 118, estiment que la révision n'est pas permise quand l'intégrité du territoire est menacée, comme c'est le cas dans le nord.

L'opposition parlementaire a voté non lors de l'adoption la loi à l'assemblée nationale la semaine dernière.

Le mouvement "Trop C'est Trop" a prévu de marcher jeudi matin pour dire non au projet de révision.

Cette révision constitutionnelle n'entraîne pas la modification de la durée ou du nombre de mandats du président de la République.

Sur le même sujet