Libye : 2500 personnes secourues ce week-end

Des migrants survivants sur le point d'être débarqués au port de Catane, sur l'île de Sicile, en mars 2017, suite à une opération de sauvetage en Méditerranée. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des migrants survivants sur le point d'être débarqués au port de Catane, sur l'île de Sicile, en mars 2017, suite à une opération de sauvetage en Méditerranée.

L'agence des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR) a lancé un appel dimanche aux pays européens pour aider l'Italie à faire face à l'augmentation des flux de migrants.

Cet appel est survenu après que quelque 2 500 personnes ont été secourues le week-end et des dizaines d'autres ont été portées disparues en mer après leur départ de Libye.

Les garde-côtes libyens ont récupéré les corps de huit migrants retrouvés dans un bateau gonflable à l'est de Tripoli samedi.

Au moins 52 personnes sont supposées disparues à la suite de deux incidents impliquant un grand nombre de personnes embarquées dans des canots surchargés au large de la côte libyenne samedi, a déclaré le HCR.

La marine italienne a coordonné plus d'une douzaine de recherches et des efforts pour sauver des vies.

"Les solutions ne peuvent pas être en Italie", a déclaré le HCR. "De nouvelles mesures des deux côtés de la Méditerranée centrale sont nécessaires pour lutter contre la traite", a déclaré le HCR.

La Libye est le point de départ le plus courant pour les migrants qui essaient de rejoindre l'Europe par la mer.

Plus de 1 770 personnes sont mortes ou disparues en 2017 en essayant de traverser la Méditerranée, selon le HCR.

Sur le même sujet