Soudan : 250 enfants morts de diarrhée

Près de 250 enfants de plus de cinq ans sont morts au Soudan des suites de diarrhée aigüe. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un enfant souffrant de diarrhée dans un hôpital soudanais.

C'est le bilan fourni par le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), qui craint des nouvelles contaminations avec l'arrivée prochaine de la saison des pluies dans le pays.

Depuis dix mois, soit entre la mi-août 2016 et le 2 juin 2017, plus de 15.000 cas de diarrhées aiguës ont été enregistrés au Soudan, dont 279 mortels.

Environ 87% des décès concernent des enfants de plus de cinq ans répartis dans onze régions du pays, dont la capitale Khartoum.

Ocha précise que ces chiffres tiennent compte de ceux fournis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du ministère soudanais de la Santé.

Un responsable sanitaire indique que ces statistiques n'incluent pas des nouveaux cas déclarés tous les jours.

Des centaines de personnes au Soudan sont touchées tous les ans par des maladies transmises par de l'eau sale.

Lire plus