Tunisie: un mois de prison pour une cigarette

Lors du jeûne du ramadan, les fidèles musulmans s'abstiennent de boire, de manger mais aussi de fumer du lever au coucher du soleil. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Lors du jeûne du ramadan, les fidèles musulmans s'abstiennent de boire, de manger mais aussi de fumer du lever au coucher du soleil.

Un tribunal de la ville de Bizerte a condamné à un mois de prison un homme accusé d'"atteinte aux bonnes moeurs" pour avoir fumé en public en plein mois de ramadan.

Selon le porte-parole du ministère public près le tribunal de première instance de Bizerte, Choukri Lahmar, cet homme a été arrêté et déféré devant la justice lundi, après qu'un responsable judiciaire a rapporté à la police l'avoir vu en train de fumer dans le jardin du tribunal.

L'accusé a dix jours pour faire appel.

Lors du jeûne du ramadan, les fidèles musulmans s'abstiennent de boire, de manger mais aussi de fumer du lever au coucher du soleil.

A LIRE AUSSI

Tunisie : deux ministres limogés

Tunisie : "des vierges médicalement assistées''

Un dirigeant de l'EI tué en Tunisie

En Tunisie, aucune loi n'interdit de boire ou manger en public pendant le ramadan mais le débat sur cette question revient chaque année.

Début juin, quatre hommes ont été condamnés à un mois de prison pour "outrage public à la pudeur" après avoir mangé et fumé dans un jardin public pendant le ramadan.

Dimanche, des dizaines de personnes ont manifesté à Tunis pour réclamer le droit de manger et de boire en public durant le ramadan et pour protester contre l'arrestation des non-jeûneurs, une première dans le pays.

Sur le même sujet