"L'évêque de Bafia a été assassiné"

Copyright de l’image Google
Image caption Pour les évêques du Cameroun, c'est un meurtre de plus et un meurtre de trop.

Les évêques du Cameroun ont affirmé que l'évêque de Bafia ne s'est pas suicidé et qu'il a été brutalement assassiné.

Ils ont publié une déclaration au terme d'une assemblée plénière extraordinaire au siège de la Conférence épiscopale nationale à Yaoundé, la capitale du Cameroun.

Pour les évêques du Cameroun, c'est un meurtre de plus et un meurtre de trop.

"Après les assassinats de Mgr Yves Plumey en 1991, l'Abbe Joseph Mbassi en 1988, père Anthony FONTEGH en 1990 ; les sœurs de Djoum en 1992 et le père Engelbert Mveng en 1995… Nous exigeons que toute la lumière soit faite sur les circonstances et les mobiles de l'assassinat de Mgr Jean Marie benoit Bala et que les coupables soient nommément identifiés et livrés à la justice pour qu'ils soient jugés selon la loi", indiquent les évêques dans la déclaration.

SUR LE MÊME SUJET

Cameroun: le corps de l'évêque de Bafia retrouvé

Cameroun: disparition mystérieuse d'un évêque

Image caption Les évêques ont également invité les hommes de médias et les utilisateurs de réseaux sociaux à renoncer à la diffamation au mensonge et à la calomnie.

Les prélats demandent à l'Etat d'assumer son devoir régalien de protection des vies humaines et notamment celles des autorités ecclésiastiques.

Les évêques ont également invité les hommes de médias et les utilisateurs de réseaux sociaux à renoncer à la diffamation au mensonge et à la calomnie.

La dépouille de l'évêque de Bafia est à la disposition des autorités judiciaires qui poursuivent les enquêtes.

Sur le même sujet