Le Qatar retire ses troupes entre l'Erythrée et Djibouti

Plusieurs pays du Golfe avec l'Arabie saoudite en tête accusent en effet le Qatar de soutenir le terrorisme. Copyright de l’image AFP
Image caption Plusieurs pays du Golfe avec l'Arabie saoudite en tête accusent en effet le Qatar de soutenir le terrorisme.

Face à la crise du Golfe, le Qatar a décidé mercredi de retirer sa force d'observation déployée en 2010 entre l'Érythrée et Djibouti.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que "l'État du Qatar avait informé le gouvernement de Djibouti du retrait de toutes ses troupes déployées à la frontière avec l'Érythrée".

La décision du petit Emirat du Moyen-Orient fait suite à une prise de position de l'Érythrée, qui a soutenu l'Arabie saoudite et ses alliés dans le différend qui les oppose au Qatar.

L'objectif est d'empêcher qu'un conflit entre les deux pays africains ne dégénère.

Plusieurs pays du Golfe avec l'Arabie saoudite en tête accusent en effet le Qatar de soutenir le terrorisme.

SUR LE MÊME SUJET

Qatar: les bons offices du Maroc

Le Maroc va envoyer de l'aide alimentaire au Qatar

Media playback is unsupported on your device
Dans le Golfe Arabique, le Qatar isolé par une tempête diplomatique

Une vieille dispute territoriale oppose l'Érythrée à Djibouti.

Cette situation a donné lieu en 2010 à des combats à la frontière.

La zone en question, Doumeira, est un petit morceau de côte désertique.

C'est grâce à la médiation de l'Emir du Qatar, Cheikh Hamad Bin Khalifa al-Thani que les dirigeants Djiboutiens et Erythréens avaient mis un terme au conflit.

Sur le même sujet