Mali: les hauts fonctionnaires invités à déclarer leurs biens

La mesure concerne également 55 mille agents de l'administration y compris des contractuels de la fonction publique. Copyright de l’image AFP
Image caption La mesure concerne également 55 mille agents de l'administration y compris des contractuels de la fonction publique.

Au Mali, les hauts fonctionnaires ont jusqu'à fin août pour justifier leur patrimoine.

L'office central de lutte contre l'enrichissement illicite a lancé mardi une opération imposant aux hauts fonctionnaires de déclarer leurs biens.

La mesure concerne également 55 mille agents de l'administration y compris des contractuels de la fonction publique.

Selon Moumouni Guindo, président de l'Office central de lutte contre l'enrichissement illicite "le fonctionnaire assujetti qui manque à sa déclaration de biens avant fin août 2017 sera révoqué de ses fonctions et interdit d'exercer pendant cinq ans".

LIRE AUSSI

Deux journalistes maliens menacés de mort

Mali : les jeunes du Sahel et du Maghreb se font entendre

Swissleaks : la conférence épiscopale du Mali dément

Jusque-là, seuls les ministres et hauts fonctionnaires ont l'obligation de faire une déclaration de leurs biens.

Après la déclaration de biens, les agents de l'Office central de lutte contre l'enrichissement illicite vont mener des investigations pour savoir si ces biens ont été légalement acquis.

Sur le même sujet