Centrafrique: situation confuse dans certaines localités

Copyright de l’image Getty Images
Image caption situation confuse dans certaines localités

Depuis le début de la semaine, des combats opposent les éléments d'autodéfense, qui imposent leur loi dans la région, à une faction de l'ex-Seleka venue de Bria dans le nord-est de la Centrafrique.

Ce regain de violences ne sont pas sans conséquences.

La ville de Bangassou par exemple, théâtre d'une attaque sanglante des éléments d'autodéfense dits anti-Balaka, s'est de nouveau vidée de sa population.

Dans cette localité début mai six casques bleus avaient été tués.

Mercredi, la Minusca a mis en garde le FPRC contre toute attaque visant la ville de Bangassou.

La force onusienne a indiqué qu'elle n'hésitera pas à frapper en cas de non-respect de cette mesure.

Malgré la présence des forces étrangères, les affrontements continuent dans plusieurs zones de la Centrafrique.

Lire plus