Un cargo marocain bloqué en Afrique du Sud

Le cargo chargé de phosphates extraits du territoire disputé du Sahara occidental y est bloqué depuis le mois dernier. Copyright de l’image AFP
Image caption Le cargo chargé de phosphates extraits du territoire disputé du Sahara occidental y est bloqué depuis le mois dernier.

La bataille en le Maroc et le Sahara occidental se déplace dans les tribunaux sud-africains.

La justice sud-africaine a ordonné jeudi la saisie de phosphates du Sahara Occidental à Port-Elizabeth, jusqu'à la tenue d'un procès sur le fond.

Le cargo chargé de phosphates extraits du territoire disputé du Sahara occidental y est bloqué depuis le mois dernier.

Le bateau, parti de Laâyoune, au Sahara occidental sous contrôle marocain, a été arraisonné le 1er mai par la police sud-africaine.

Le navire faisait escale dans le port sud-africain de Port-Elizabeth, en direction de la Nouvelle-Zélande.

Les indépendantistes sahraouis avaient porté plainte devant un juge local au motif que ce transport était illégal.

L'Office chérifien des phosphates, OCP, propriétaire de la cargaison, a jugé déplacée et inappropriée cette saisie.

Un cas similaire se pose à Panama, ou un navire transportant une cargaison estimée à 50 000 tonnes de phosphates à destination de Vancouver, au Canada a été empêché le 17 mai de transiter par le canal.

Le Sahara occidental est une ancienne colonie espagnole qui est en grande partie sous contrôle marocain depuis 1975.

Le Polisario, soutenu par l'Algérie, réclame un référendum d'autodétermination alors que Rabat propose une autonomie sous souveraineté marocaine.

Sur le même sujet