RDC : 13 morts dans des combats entre l'armée et une milice

rdc, attaque rebelles, milices, maï-maï Copyright de l’image AFP
Image caption Les combattants de l'ancienne rébellion de M23

Un soldat et douze miliciens tués samedi dans de violents affrontements entre l'armée congolaise et un groupe d'autodéfense près de Béni au nord de la province du Nord-Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo.

Selon un porte-parole des FARDC, les combats ont duré quasiment toute la journée pour le contrôle de la cité de Kabasha.

Il a aussi révélé que "ce sont des Maï-Maï qui ont attaqué les premiers les positions de l'armée congolaise.

L'officier qui n'a pas apporté des précisions sur l'appartenance ethnique des miliciens a indiqué que le trafic a été rétabli en fin de journée sur l'axe Beni-Butembo.

Aux dires de l'officier, l'armée contrôle la situation à Kabasha, localité située à 24 kilomètres au sud de la ville de Béni qui s'est vidé de sa population.

La semaine dernière, plus de 900 détenus s'étaient évadés après l'assaut contre la prison centrale de Beni par des personnes armées non encore identifiées.

Lire plus