Des experts de la CPI au Gabon

Une enquête préliminaire sera ouverte sur les violences ayant suivi la réélection contestée du président Ali Bongo. Copyright de l’image AFP
Image caption Une enquête préliminaire sera ouverte sur les violences ayant suivi la réélection contestée du président Ali Bongo.

Des experts de la Cour pénale internationale (CPI) séjournent mercredi au Gabon pour enquêter sur les violences post-électorales de 2016.

Ils rencontre mercredi des membres du gouvernement dont le ministre de l'Intérieur et celui de la Défense.

Une enquête préliminaire sera ouverte sur les violences ayant suivi la réélection contestée du président Ali Bongo.

Cette mission représente un soulagement pour les victimes et leurs familles.

L'arrivée des experts est aussi un espoir pour l'opposition gabonaise qui espère à travers cette visite être située sur les massacres survenus au QG de Jean Ping.

Le président du Collectif des victimes des violences post-électorales devenu manchot à la suite de la répression d'une manifestation de l'opposition espère que cette mission permettra d'identifier et de traduire les responsables de ces violences devant cette juridiction internationale.

Media playback is unsupported on your device
Des victimes espèrent que justice sera rendue