Motion contre Zuma: le vote secret autorisé

Selon Mogoeng Moegoeng, président de la Cour, la séparation des pouvoirs donne ce droit à la présidente du parlement.
Image caption Selon Mogoeng Moegoeng, président de la Cour, la séparation des pouvoirs donne ce droit à la présidente du parlement.

La cour constitutionnelle sud-africaine a décidé que la présidente du parlement a le droit de demander un vote à bulletin secret pour la motion de destitution de Jacob Zuma.

Selon Mogoeng Moegoeng, président de la Cour, la séparation des pouvoirs donne ce droit à la présidente du parlement.

Jacob Zuma fait face à des accusations de corruption et de détournement.

LIRE AUSSI"400 millions de dollars de pots-de-vin"

Af Sud : pas de défiance contre Zuma

Afrique du sud: de plus en plus de femmes tuées

Copyright de l’image Reuters
Image caption Jacob Zuma fait face à des accusations de corruption et de détournement.

Au sein de sa formation politique l'ANC, il essuie de nombreuses critiques. Mais certains membres du parti craignent de voter ouvertement contre lui, par peur de représailles selon un journaliste de la BBC en Afrique du Sud.

Une nouvelle date sera proposée pour le vote de la motion de défiance.

L'opposition politique du pays a saisi la justice pour lui demander de statuer.

Sur le même sujet