Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

Jusqu'à ce jour, ils bénéficiaient de privilèges diplomatiques pour leurs voyages privés en Grande Bretagne et aux Etats Unis. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Jusqu'à ce jour, ils bénéficiaient de privilèges diplomatiques pour leurs voyages privés en Grande Bretagne et aux Etats Unis.

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d'Etat mais aussi les parlementaires et les hauts fonctionnaires.

Jusqu'à ce jour, ils bénéficiaient de privilèges diplomatiques pour leurs voyages privés en Grande Bretagne et aux Etats Unis.

Les députés, ministres ou anciens présidents n'avaient pas besoin de se présenter physiquement dans une ambassade pour obtenir un visa.

Désormais eux aussi devront demander le visa comme les citoyens ordinaires.

''Si vous voulez voyager pour du tourisme ou des affaires, vous devrez vous présenter

personnellement au Consulat'', a déclaré Robert Jackson, ambassadeur des Etats-Unis en poste au Ghana.

Cette décision intervient trois mois après la mise en cause de plusieurs députés ghanéens dans des fraudes de visa britannique.

Ces députés abusaient de leur statut pour organiser des séjours privés de leurs proches en Grande-Bretagne.

Ces derniers y restaient souvent malgré l'expiration de leurs visas et certains même pendant plusieurs années.

Sur le même sujet

Lire plus