Déby menace de rappeler ses soldats

Le président Idriss Deby à la cérémonie d'ouverture du Sommet du G20 le 4 septembre 2016 à Hangzhou, en Chine. Copyright de l’image Pool
Image caption Le président Idriss Deby à la cérémonie d'ouverture du Sommet du G20 le 4 septembre 2016 à Hangzhou, en Chine.

Le chef de l'Etat tchadien, Idriss Déby Itno, a déclaré dimanche qu'il va retirer ses troupes engagées dans les opérations de maintien de la paix à cause d'un manque de soutien financier.

Dans un entretien accordé aux médias français RFI et TV5 Monde, le président du Tchad a affirmé que ses soldats vont quitter le théâtre des opérations à la fin de l'année sauf si ces missions bénéficient de financements.

Le Tchad est un contributeur majeur de la mission de maintien de la paix au Mali et de la force régionale qui combat le groupe Boko Haram au Nigéria. Ses forces de sécurité patrouillent également aux frontières tchadiennes, assez poreuses.

L'économie tchadienne subit de plein fouet les baisses du prix du baril de pétrole sur le marché international.

Sur le même sujet

Lire plus