Le PAM : 600.000 enfants risquent de mourir de faim

Selon l'organisation 20 millions de personnes sont "au bord de la famine" au Yémen, au Soudan du Sud, en Somalie et au Nigeria. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Selon l'organisation 20 millions de personnes sont "au bord de la famine" au Yémen, au Soudan du Sud, en Somalie et au Nigeria.

Le Programme Alimentaire Mondial sollicite l'Union européenne pour la mobilisation d'un milliard de dollars au cours des prochains mois pour sauver des centaines de milliers d'enfants menacés par la faim au Yémen et dans trois pays africains.

Il a lancé un appel en direction des Etats-Unis et de l'Union Européenne.

Selon l'organisation 20 millions de personnes sont "au bord de la famine" au Yémen, au Soudan du Sud, en Somalie et au Nigeria.

Parmi elles, 5,7 millions sont des enfants, dont 1,5 million sont gravement touchés par la malnutrition.

L'annonce a été faite lundi par le directeur du PAM, David Beasley, après un entretien avec la haute représentante de l'UE, Federica Mogherini.

Selon lui si le PAM ne reçoit pas dans les trois ou quatre prochains mois ce dont il a besoin pour fournir de la nourriture, il est possible de voir mourir 600.000 enfants.

Le chef du PAM a interpellé en particulier des pays comme la Grande-Bretagne, l'Allemagne, et surtout la France, pour qu'ils envoient davantage d'aide.

Il a reproché au gouvernement français de ne pas faire assez en versant seulement 30 millions de dollars.

Le PAM signale avoir a déjà diminué de moitié les rations distribuées aux réfugiés sud-soudanais en Ouganda, afin de se concentrer sur les plus vulnérables dans les quatre pays.

Sur le même sujet

Lire plus