Violences au Kasaï: enquête contre un député

Le député est soupçonné d'être l'un des instigateurs des violences meurtrières qui ont fait plus de 3.000 morts au Kasaï, selon l'Eglise catholique, et 1,3 million de déplacés en moins d'un an. Copyright de l’image AFP
Image caption Le député est soupçonné d'être l'un des instigateurs des violences meurtrières qui ont fait plus de 3.000 morts au Kasaï, selon l'Eglise catholique, et 1,3 million de déplacés en moins d'un an.

L'Assemblée nationale de la République démocratique du Congo a autorisé le parquet à enquêter sur l'implication présumée d'un député dans les violences au Kasaï, dans le centre du pays.

"La nature des faits et la gravité des indices entourant le député national Clément Kanku justifient l'exercice de l'action publique", a annoncé le procureur général de la République Flory Kabange Numbi.

Le député est soupçonné d'être l'un des instigateurs des violences meurtrières qui ont fait plus de 3.000 morts au Kasaï, selon l'Eglise catholique, et 1,3 million de déplacés en moins d'un an.

L'élu est mis en cause dans l'enregistrement d'une conversation téléphonique partagé depuis janvier sur les réseaux sociaux dans lequel un présumé milicien Kamwina Nsapu lui rendait compte des actes de violences commis par les rebelles à Tshimbulu, dans le Kasaï-central, notamment l'assassinat d'un colonel et de ses gardes.

LIRE AUSSI

"150 000 enfants privés d'école dans le Kasaï"

Des experts de l'ONU attendus au Kasaï

Kasaï: des témoins des violences racontent

Copyright de l’image AFP
Image caption L'élu est mis en cause dans l'enregistrement d'une conversation téléphonique partagé depuis janvier sur les réseaux sociaux

Selon le procureur, il s'agit d'une démarche en vue "d'identifier avec précision les donneurs d'ordre, les commanditaires afin qu'ils subissent la rigueur de la loi".

Depuis septembre 2016, les quatre provinces du Kasaï sont secouées par des violences impliquant des miliciens anti-gouvernementaux, des soldats et policiers, après la mort du chef traditionnel Kamwina Nsapu qui défiait le pouvoir de Kinshasa.