Un commissariat attaqué à Kinshasa

Selon les mêmes témoins, les assaillants ont surgi dans l'enceinte du commissariat et ont ouvert le feu sur la police qui a répliqué. Copyright de l’image AFP
Image caption Selon les mêmes témoins, les assaillants ont surgi dans l'enceinte du commissariat et ont ouvert le feu sur la police qui a répliqué.

A Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, un commissariat du district de la Funa a été attaqué par des hommes armés jeudi à 13 h (heures locales).

Des témoins ont déclaré à la BBC que les assaillants portaient des bandeaux rouges sur la tête, un signe distinctif des partisans de Bundu Dia Kongo, le groupe qui a mené l'attaque contre la prison de Kinshasa.

Le même signe distinctif est utilisé par les Kamwina Nsapu au Kasai.

Selon les mêmes témoins, les assaillants ont surgi dans l'enceinte du commissariat et ont ouvert le feu sur la police qui a répliqué.

LIRE AUSSI

RDC: "bannir les messages haineux"

Alerte sur une nouvelle guerre au Kivu

RDC: débat sur la double nationalité

D'après les témoignages, plusieurs détenus incarcérés dans le cachot ont pu s'évader.

Les témoins soutiennent aussi qu'au moins un policier a été blessé.

Pour le moment, le dispositif sécuritaire a été renforcé.

Des policiers et éléments de la garde républicaine sont sur place

Les autorités n'ont pas encore réagi.